ET SI ON FAISAIT LE REPÊCHAGE MAINTENANT ?

Par Kevin Leblanc

Chroniqueur hockey pour le Plan De Match


Généralement, ce temps-ci de l’année est une période que tous les amateurs de hockey adorent, car non seulement le repêchage des jeunes espoirs a eu lieu, mais la date fétiche du 1er juillet a permis de voir les divers mouvements d’effectifs au sein de la Ligue nationale de hockey (LNH) avec la signature des joueurs autonomes. Évidemment, avec la pandémie qui a mis fin à la saison actuelle et qui a quelque peu bousculé l’horaire habituel de la LNH, le repêchage n’a toujours pas été effectué. Cependant, la loterie qui a pour but de déterminer les principaux rangs de sélection a été complétée. Ainsi, même si nous savons que les rangs 2 à 8 sont finaux, la ronde préliminaire déterminera le premier rang de sélection, tout comme les rangs 9 à 15. Le but de cet article est de vous présenter un mock draft des 10 premiers espoirs qui seront sélectionnés en fonction des besoins de leur équipe respective. Bien évidemment, puisque les résultats quant aux positions 1, 9 et 10 ne sont toujours pas connus, j’attribuerai les rangs manquants à l’équipe ayant obtenu le moins bon dossier durant la saison écourtée.

1er choix : Alexis Lafrenière, Ailier gauche (LHJMQ – Océanic de Rimouski) – Canadiens de Montréal


Statistiques 2019-20 : 52 (GP) : 37 (G) – 77 (A) – 112 (PTS)


Un no brainer, comme on dit dans le jargon du hockey. Il sera évidemment le premier joueur appelé lors de cet encan 2020. Un ailier gauche ayant tous les outils nécessaires pour devenir un joueur d’impact dans la LNH, et ce, à un très bas âge. Il est clairement le meilleur joueur de cette année de repêchage. Comme mentionné précédemment, Lafrenière a peu ou pas de faiblesse. Il n’est pas un marqueur prolifique tel Ovechkin ou Matthews, mais il est tout un fabricant de jeux, qui est plus souvent le type de joueur lié à la position de centre. Il a de très bonnes mains, un excellent QI hockey et il est très mobile sur patin, ce qui fait en sorte qu’il peut faire des jeux à une très grande vitesse d’exécution. C’est en raison de ces faits qu’il deviendra rapidement le chouchou des partisans du Canadiens de Montréal.


Il est très possible que Lafrenière atteigne les rangs de la LNH dès la saison prochaine. Il pourrait même commencer sur les 2 premiers trios avec la première vague d’avantage numérique. Ceci étant dit, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il marque plus de 80 points à sa première année. Il faut lui donner du temps afin qu’il s’habitue au niveau de jeu de la LNH, car il y a une très grande marge entre les rangs juniors et la LNH.


Futur possible dans la LNH : un marqueur constant de 75-80 points et plus.

Risque de l’espoir : 2/10

Récompenses attributives : 9,2/10

**Il est à noter qu’une note de 10/10 serait attribuée à un joueur tel McDavid, Crosby ou Ovechkin**

2e choix : Quinton Byfield, Centre (OHL – Wolves de Sudbury) – Kings de Los Angeles


Statistiques 2019-20 : 45 (GP) : 32 (G) – 50 (A) – 82 (PTS)


L’un des plus jeunes joueurs de cet encan, Byfield était au début de la saison dans la course avec Lafrenière à savoir qui des deux serait repêché en premier. Cependant, avec son parcours difficile avec équipe Canada au récent Championnat mondial junior (U20), plusieurs recruteurs mettent définitivement Lafrenière au premier rang. Ceci étant dit, il n’en demeure pas moins que Byfield est tout un joueur de hockey qui aspire à devenir un des bons gros joueurs de centre tant recherché. Il est lui aussi doté de tous les outils pour devenir un joueur de franchise tel qu’un Evgeni Malkin ou même un John Tavares. Byfield, c’est le physique de l’emploi combiné à un très haut niveau d’habiletés ainsi qu’un sens du hockey hors pair. De quoi faire rêver tous les directeurs généraux. Il peut être un excellent marqueur tout comme un excellent passeur. Il est très dangereux dans les jeux de transition et il est capable de s’acclimater à tous types de joueurs à ses côtés.


Évidemment, le fait de sélectionner au 2e rang Byfield est un choix sensé pour les Kings. Avec Anze Kopitar, qui se fait de plus en plus vieux, les Kings trouveront en Byfield le digne successeur à leur joueur de concession avec lequel ils ont remporté 2 Coupes Stanley (2012, 2014).


Futur possible dans la LNH : un marqueur de 35 buts et plus avec possibilité de 70 points et plus.

Risque de l’espoir : 2,7/10

Récompenses attributives : 9,0/10

3e choix : Tim Stützle, Centre (DEL - Adler Mannheim) – Sénateurs d’Ottawa


Statistiques 2019-20 : 41 GP : 7 (G) – 27 (A) – 34 PTS


Comme premier de leurs possibles 3 choix de première ronde, je vois les Sens repêcher le jeune allemand Tim Stützle qui, je trouve, cadre bien dans la nouvelle philosophie de l’équipe. Ce joueur de centre évolue actuellement dans la meilleure ligue allemande, soit la DEL. Cette saison, Stützle est allé d’une impressionnante récolte de 34 points, dont 7 buts en 41 parties. Mentionnons que c’est un exploit pour un jeune de 17 ans de récolter ce nombre de points considérant le fait qu’il joue contre des ‘’hommes’’ plus forts physiquement que lui, car généralement, cette ligue professionnelle allemande est dotée principalement de joueurs ayant 25 ans et plus. Comme qualité première, le jeune allemand est très fluide sur patins. Ajoutons à cela une vision de jeux impressionnante et d’excellentes mains, Stützle est un joueur complet. Cet ensemble de forces lui donne la capacité d’être un attaquant très dynamique. En termes de comparaison, les qualités de joueur de hockey de Stützle s’apparentent à celles du joueur des Maple Leafs de Toronto Mitchell Marner.


De plus, nous savons que les Sens sont en reconstruction depuis leur défaite en finale de l’Est contre les Penguins de Pittsburgh lors des séries de 2017. Cela fait en sorte que depuis 3 ans, Ottawa accumule les choix de repêchage et les jeunes espoirs. On compte donc de la polyvalence et de la profondeur pour chacune des positions dans leur banque d’espoirs. Le seul petit bémol que je vois, c’est à la position de centre où je ne vois pas vraiment de jeunes qui pourraient devenir le joueur de centre numéro un à moyen terme, à l’exception de Josh Norris (acquis des Sharks lors de l’échange d’Erik Karlsson). C’est donc pour cela que Stützle serait un choix évident pour les Sens.


Futur possible dans la LNH : Futur centre numéro 1 avec beaucoup de responsabilités (avantage numérique et désavantage numérique). Capable de marquer 1 point par partie sur une base régulière. (80 points et +)

Risque de l’espoir : 2,3/10

Récompenses attributives : 8,9/10

4e choix : Marco Rossi, Centre (OHL – Ottawa 67’s) – Red Wings de Detroit


Statistiques 2019-20 : 56 GP : 39 (G) – 61 (A) – 120 PTS


Le meilleur pointeur de la Ligue canadienne a tout pour réussir. En effet, le potentiel de Rossi est sans limites. Le seul hic qui pourrait le faire descendre de quelques rangs est son gabarit. Cependant, l’une des principales caractéristiques, qui décrit très bien Rossi, est sa confiance en soi. De ce que j’ai lu et entendu, même s’il est un joueur de petit format, Rossi a confiance en ses moyens et les chiffres le prouvent. En effet, plusieurs experts comparent sa mentalité et son désir de toujours s’améliorer à un certain Sidney Crosby. Pour ce qui est de ses qualités premières sur la glace, Rossi est un excellent patineur. Son coup de patin est de loin au-dessus de la moyenne, ce qui lui permet de battre n’importe lequel de ses adversaires. En plus de cela, sa vision du jeu est hors du commun. Ce qui rend Marco Rossi très intéressant aux yeux des recruteurs est son efficacité pour la protection de la rondelle. En effet, plus souvent qu’à son tour, Rossi sortira gagnant d’une bataille à un contre un avec n’importe lequel défenseur de la LNH et tout ça, du haut de ses 5 pieds 9 pouces. En termes de joueur de hockey, Rossi ressemble beaucoup à Brayden Point du Lightning de Tampa Bay.


Je le vois très bien cadrer dans l’organisation des Red Wings. Il va sans dire que le top 3 du repêchage de cette année est exceptionnel. C’est donc pour cela que je mets Rossi au 4e rang. De plus, je crois aussi que les Red Wings jetteront leur sort sur Rossi puisqu’ils ont repêché un certain défenseur du nom de Moritz Seider au 6e rang du dernier encan. Ainsi, choisir le défenseur Jamie Drysdale ne ferait aucun sens. À moyen terme, Rossi sera en compétition avec Joe Veleno pour jouer les seconds violons derrière Dylan Larkin.


Futur dans la LNH : Excellent passeur de 45-50 passes par année, tout en étant capable de marquer une vingtaine de buts par saison. Excellent futur leader également. Il sera également capable de prendre beaucoup de responsabilités dans une équipe.

Risque de l’espoir : 4,5/10

Récompenses attributives : 8,5/10

5e choix : Jamie Drysdale, Défenseur (OHL – Erie Otters) – Sénateur d’Ottawa


Statistiques 2019-20 : 49 GP : 9 (G) – 38 (A) – 47 PTS


Jamie Drysdale est probablement le meilleur défenseur disponible lors de ce repêchage de 2020. Ce qui caractérise le mieux Drysdale est probablement son coup de patin exceptionnel. En effet, il est très fluide sur la glace, ce qui est l’une des qualités tant recherchées par les recruteurs aujourd’hui. C’est vrai qu’il n’est pas le plus gros des défenseurs, mais la Ligue nationale a tellement changé durant les 15 dernières années que cela fait en sorte qu’on ne cherche plus vraiment le size avant le talent. Et ça, Drysdale en a. À vrai dire, il est quand même difficile de trouver un défaut à Jamie Drysdale. Il est tellement complet comme défenseur et joueur de hockey qu’au final, le bon l’emporte sur le mauvais. L’équipe qui prendra le risque de repêcher Drysdale aura non seulement un joueur d'élite, mais aussi un grand leader. Il est le package deal auquel on s’attend d’un choix de première ronde. En ce qui a trait à une comparaison, plusieurs avancent que Drysdale est le prochain Scott Niedermayer.


Jamie Drysdale aux Sens a plus beaucoup de sens à mon avis. Ils trouveront en ce jeune défenseur le parfait partenaire à Thomas Chabot ou Erik Brannstrom pendant de nombreuses années. Il est très fiable et il commet rarement des bévues. Ainsi, en repêchant Stützle et Drysdale, on voit rapidement le noyau des Sens prendre forme petit à petit. Avec Chabot, Drysdale et Brannstrom à la défense ainsi que Stutzle, Brady Tkachuk, Josh Norris et Drake Batherson à l’attaque, Ottawa devra se pencher sur la question du gardien de but dans les prochaines années afin de ramener l’équipe à un très haut niveau de compétitivité.


Futur possible dans la LNH : Défenseur très mobile sur patin capable d’amasser bon nombre de points (40 à 50 points) et possiblement dans la course pour un/des trophée(s) Norris éventuellement.

Risque de l’espoir : 3,9/10

Récompenses attributives : 8,5/10

C’est ainsi que se termine le premier article. Bien évidemment, les 5 prochains choix suivront lors d’un second article. En espérant avoir su capter votre attention.


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ET SI ON FAISAIT LE REPÊCHAGE MAINTENANT ? (PARTIE 2)

Par Kevin Leblanc Chroniqueur hockey pour le Plan de Match Lors du premier article, je vous ai présenté les cinq espoirs qui, selon moi, ont le plus de chance de sortir très tôt lors du repêchage. Ain

  • Instagram - Black Circle