Le baseball est de retour !

Par Dimitri Savoie-Jean

Chroniqueur baseball pour le Plan De Match


Normalement, le retour du printemps signifie le retour du baseball. Cette année, le début de l’été signifie le début des camps d'entraînements des ligues majeures de baseball...Pour la première fois en 145 ans, le baseball majeur ne commencera pas sa saison régulière au printemps.


C’est donc dans un contexte extraordinaire sans précédent et à la suite de longues négociations entre le commissaire de la ligue et les joueurs que la saison 2020 du baseball majeur débutera officiellement le 23 et 24 juillet.


À quoi s’attendre de la saison 2020 dans la Major League Baseball (MLB) ? Voici les éléments les plus importants à surveiller cette saison :


Frappeur désigné dans la Ligue nationale

Depuis près de 50 ans, les deux ligues majeures de baseball jouent essentiellement sous les mêmes règles… à l’exception de la règle du frappeur désigné qui permet à un frappeur de remplacer le lanceur lors de son tour au bâton. La Ligue américaine utilise cette règle, mais la Ligue nationale, quant à elle, n’a jamais joué sous cette règle. L’implantation du frappeur désigné dans la Nationale est débattue depuis plusieurs années, mais ce changement était freiné essentiellement par les traditionalistes du baseball. Et bien pour la saison 2020, la règle sera implantée dans la Ligue nationale.


Je suis en faveur de cette modification. D’abord, pour les équipes de la Nationale, elles pourront maintenant compter sur un frappeur de puissance supplémentaire dans leur alignement, leur permettant d’aspirer à une meilleure production offensive. Cela améliorera assurément le spectacle ! Aussi, cela permettra d’éviter les risques de blessures des lanceurs au bâton ou sur les sentiers, ce qui n’est pas à négliger ! Finalement, je trouve qu’il n’est pas mauvais d’uniformiser les règlements pour les deux ligues afin de moderniser le baseball.


Quant à moi, ce changement devrait revenir l’année prochaine et pour les années suivantes également. Il apportera nécessairement un impact positif sur l’évolution du baseball et c’est assurément un élément clé à surveiller cet été.


Saison régulière de 60 matchs


Cet été, il y aura 60 matchs réguliers au lieu de 162. En d’autres mots, la course aux séries commencera dès le match d’ouverture. L’issue de chaque match sera donc beaucoup plus importante. Dans une saison de 60 parties, les équipes ne pourront pas se permettre des séquences de défaites s’ils veulent aspirer aux séries d’après-saison. Bien que c’est exceptionnel et que ce ne sera vraisemblablement pas récurrent, je suis d’avis que la saison réduite apportera un aspect excitant à l’été.


Certains remettront en question la légitimité du champion de la série mondiale 2020, argumentant qu’il est plus facile de devenir champion lors d’une saison réduite. Par contre, le format des séries restera le même et le jeu des séries d’après-saison est tellement différent du jeu de saison régulière, que je crois que le champion de la Série mondiale 2020 devrait avoir la même légitimité que si la saison avait été de 162 parties.


Astros de Houston


Les Astros l’ont échappé belle… ou presque. Après avoir été accusés de voler les signaux de leurs adversaires, mettant un astérisque sur leur conquête de 2017, les Astros sont devenus l’équipe la plus détestée du baseball. Juste avant la pandémie, lors des matchs présaison, les joueurs des Astros étaient lourdement hués par les partisans et plusieurs joueurs étaient atteints intentionnellement par les lanceurs adverses.


La pandémie a toutefois permis aux Astros de ne plus être sous les projecteurs pendant plusieurs semaines en raison d’enjeux plus importants reliés à la COVID-19. Aussi, le fait d’avoir des gradins vides cet été sera un cadeau pour les joueurs des Astros, qui n’auront pas à subir des huées chaque partie. Cela enlèvera nécessairement un poids psychologique qui aurait affecté leurs performances.


Cependant, j’anticipe que les équipes adverses continueront de faire payer les Astros par des balles lancées directement aux joueurs. Bien que je crois qu’il est adéquat de faire payer les joueurs pour leur tricherie, je n’aime pas vraiment l’idée de viser les joueurs intentionnellement avec des balles rapides à 90 milles par heure. Le risque de blessure est beaucoup plus élevé et on ne souhaite jamais la blessure d’un athlète.


Quant à moi, la meilleure façon de faire payer les Astros appartiendra aux autres équipes en sortant leur meilleur jeu et en accumulant les victoires contre Houston. Bref, malgré la saison réduite, je prévois aux Astros une saison très longue !


Coureur au deuxième but en manches supplémentaires


Le dernier élément important à surveiller cette année est le plus controversé actuellement, soit l’implantation d’un coureur au deuxième but au début des manches supplémentaires. Bien que plusieurs partisans plus traditionalistes n’aiment pas ce changement, car cela change la nature du sport, je crois qu’en contexte exceptionnel, ce n’est pas une si mauvaise idée. Je m’explique.


Avec un joueur au deuxième but au début des manches supplémentaires, les probabilités de terminer les matchs plus rapidement augmenteront nécessairement. Le calendrier risque d’être déjà très compact dans le but de finir la saison à temps pour les séries en octobre. Cela signifie que les équipes joueront pratiquement chaque jour sans repos. Il n’est donc pas nécessaire, selon moi, de rallonger inutilement les parties qui dépasseront neuf manches pour permettre aux joueurs d’être reposés pour le match du lendemain. Plus vite les parties finiront, plus vite les joueurs pourront prendre du repos.


Également, nous devrions voir ce changement temporaire comme une expérimentation. Peut-être que ce changement apportera un aspect excitant dans les matchs allant en manches supplémentaires, améliorant ainsi le spectacle. La Ligue nationale de hockey a déjà expérimenté ce changement avec les 3 contre 3 en période de prolongation et la National Football League (NFL) a elle aussi ses propres règles qui diffèrent lors des périodes de prolongation, ce qui ajoute un aspect excitant à ces parties. Au pire des cas, la MLB pourra décider de revenir à la normale à partir de la saison prochaine.


Conclusion


La saison 2020 sera le moment parfait pour faire des expérimentations sur les changements de règles. La MLB pourra décider à l’issue de la saison de garder les changements qui auront fonctionné et de revenir en arrière sur les changements qui n’auront pas atteint l’objectif initial. Tant qu’à vivre une saison hors de l’ordinaire, aussi bien expérimenter le tout avec le plus d’ajustements possibles dans le but d’améliorer et de moderniser le sport.


Voici quelques idées : Pourquoi ne pas modifier le format des séries d’après-saison afin d’inclure plus d’équipes ? Cela pourrait être bénéfique pour l’expérience des partisans et les revenus des équipes. Pourquoi ne pas profiter davantage des matchs interligues pour profiter des proximités géographiques et réduire les longs déplacements en avion ? Cela profiterait au repos des joueurs et à l’environnement également. En 2020, je souhaite que la MLB n’hésite pas à oser et à expérimenter.


Play ball !


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MLB : Prédictions de la première ronde des séries

Par Dimitri Savoie-Jean Chroniqueur baseball pour le Plan De Match La saison 2020 aura, comme on s’en attendait, créé son lot de surprises. D’abord, l’implantation de nouvelles règles, puis l’ajout de

Baseball majeur : ces futures vedettes à connaître

Par Dimitri Savoie-Jean Chroniqueur baseball pour le Plan De Match Le baseball majeur regorge actuellement de nombreux jeunes joueurs avec beaucoup de talent et de potentiel. J’ai eu l’envie de vous p

  • Instagram - Black Circle