Prédictions et éléments à surveiller au cours de la saison NBA 2020-2021

Par Jules Alain Yana

Chroniqueur basketball invité pour le Plan De Match


Au moment d’écrire ces lignes, nous sommes à 36 heures de l’affrontement entre les Warriors de Golden State et les Nets de Brooklyn, celui-ci signalant le début d’une nouvelle saison dans la National Basketball Association (NBA). Il est inhabituel, pour le circuit sous la tutelle du commissaire Adam Silver, d’entamer sa saison tout juste avant Noël. La Covid-19 a cependant contrecarrer les plans de tout le monde. Nous voici excités à l’idée de connaître l’identité du nouveau champion NBA, 71 jours après que LeBron et ses Lakers se soient emparés du titre.


Au cours de cet article, j’analyserai en détail cinq éléments à surveiller au cours du calendrier et j’irai ensuite de mes prédictions pour les récipiendaires des principaux trophées cette saison.



WayOff P: Tome 2


À l’arrivée de Kawhi Leonard et Paul George chez les Clippers, on salivait tous à l’idée d’avoir droit à un affrontement Lakers contre Clippers. L’excitation émanait notamment du fait que Kawhi Leonard était champion défendant avec les Raptors de Toronto, qu’il était vu par plusieurs comme l’apex sur la pyramide des meilleurs joueurs de la NBA et que l’équipe qu’il joignait avec “PG-13” avait fait très bonne figure contre les Warriors, l’une des meilleures équipes de tous les temps. Un mélange d’ébahissement et de déception s’est accaparé des esprits de la majorité des fans de basketball lorsque les Clippers ont plié bagage aux mains des Nuggets après avoir pris une avance de 3-1 dans la série. L’image de Paul George qui s’élance de la ligne de trois points et qui heurte le côté du panier dans le match #7 est gravée dans nos têtes depuis. Après avoir mis le blâme sur tout le monde sauf lui-même pour ses insuccès en séries éliminatoires et après plusieurs changements dans l’organisation, nos yeux seront rivés sur George et ses coéquipiers cette année pour qu’ils amendent leurs piètres performances.


7-Eleven


Kevin Durant et Kyrie Irving partageront le terrain cette saison en tant que coéquipiers dans l’uniforme des Nets de Brooklyn. Les deux joueurs étoiles qui arborent respectivement les numéros 7 et 11 en seront techniquement à leur deuxième saison avec l’équipe. Ce sera cependant la première fois qu’on les verra en action ensemble dans leurs nouvelles couleurs étant donné que Durant se remettait d’une déchirure du tendon d’Achille subie en juin 2019 qui l’a forcé à rater toute la dernière saison. Brooklyn, sous les ordres d’un nouvel entraîneur-chef sans expérience dans la fonction, aura beaucoup de pression sur les épaules vu leur niveau de talent extrêmement élevé. Les éléments qui pourraient faire dérailler leur saison sont leur niveau de santé et leur cohésion, d’autant plus que Durant et Irving ont eu leur part de difficultés dans ces deux catégories au cours de leur séjour à Golden State pour Durant et à Boston pour Irving.


La saga Harden


Après l’élimination expéditive des Rockets en cinq matchs face aux éventuels champions, les deux meilleurs joueurs de l’équipe évoluant à Houston, ont demandé un échange au directeur général de l’époque, Daryl Morey. Westbrook a vu son vœu être exaucé alors qu’il a pris la direction de Washington. Harden, de son côté, est toujours un membre de l’organisation à son grand désarroi. Rafael Stone, nouveau directeur général de l’équipe, est en négociation avec les destinations préférées de son joueur étoile afin de conclure une transaction, depuis que ce dernier a refusé de signer une prolongation de contrat qui lui aurait permis d’empocher 50 millions par année, un record dans l’histoire de la NBA. On apprend maintenant que les relations entre James et ses coéquipiers se détériorent rapidement et dans l’éventualité où Houston serait forcé de le garder pour une longue période de temps, on pourrait assister à une implosion complète de l’organisation.


Giannis vs Larry O’Brien


Giannis Antetokounmpo s’est entendu sur les modalités d’un contrat de cinq ans avec l’organisation qui l’a repêché en 2013, les Bucks de Milwaukee. Cette nouvelle fut soulageante pour tout l’état du Wisconsin étant donné que l’avenir de Giannis avec l’équipe était incertain. En effet, le récipiendaire des deux derniers trophées remis au joueur le plus utile dans la NBA, disait désespérément vouloir gagner le championnat, commentaires qui résonnaient aux oreilles de plusieurs comme un ultimatum à l'administration des Bucks. Ceux-ci se sont donc mis au travail et ont acquis les services de l’excellent meneur Jrue Holiday. Ils l’ont fait en hypothéquant leur futur, puisqu’ils ont donné dans l’échange leur cinq prochains choix au repêchage. Après une défaite décevante face aux jeunes du Heat de Miami, Giannis et ses coéquipiers tenteront d’amener leur organisation en finale NBA pour la première fois depuis 1974.


La fin de l’étrange histoire de LeBron Button ?


Comme le personnage incarné par Brad Pitt, même à sa 17e saison, LeBron semblait rajeunir physiquement, tout en étant pourvu d’un niveau de sagesse incomparable. Ses prouesses en séries éliminatoires lui ont valu une quatrième bague de championnat et un quatrième trophée de joueur le plus utile en finale. Toutefois, “father time” est invaincu et une saison morte de seulement 71 jours pourrait avoir des répercussions négatives tant sur le joueur étoile que sur ses coéquipiers. En effet, jouer autant de basket de ce niveau en si peu de temps, augmente son risque de blessure considérablement. De plus, si James décide de s’absenter d’un bon nombre de rencontres afin de préserver son corps, et ça semble être le cas, la chimie d’équipe, qui était une des forces des Lakers l’année passée, pourrait en souffrir grandement. Sous-estimer cette variante dans leurs succès potentiels serait une grave erreur, surtout après avoir assisté à la débandade de ses rivaux Clippers, qui ont commis ce même affront.


Prédictions


Champions : Lakers de Los Angeles


Joueur le plus utile des finales (FMVP) : LeBron James


Joueur le plus utile (MVP) : Luka Doncic


Joueur défensif de l’année (DPOY) : Ben Simmons


Joueur s’étant le plus amélioré (MIP) : Lonzo Ball


Recrue de l’année (ROY) : Obi Toppin


Sixième joueur de l’année (SMOY) : Jordan Clarkson


Entraîneur de l’année (COTY) : Quin Snyder

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mes sélections pour le All-Star Game de la NBA 2021

Par Isaïe Ouellette Chroniqueur basketball pour le Plan De Match Le fameux match des étoiles de la NBA (National Basketball Association) aura lieu le 7 mars prochain à Atlanta et les joueurs sélection

NBA Mock Draft 2020

Par Isaïe Ouellette Chroniqueur basketball pour le Plan De Match Enfin, nous savons que la saison de la National Basketball Association (NBA) commencera le 22 décembre 2020, date inhabituelle due à l’

Mes prédictions pour les Finales de la NBA 2020

Par Isaïe Ouellette Chroniqueur basketball pour le Plan De Match Nous sommes déjà rendus à la dernière ronde des séries de la National Basketball Association (NBA) et personnellement, j’ai un brin de

  • Instagram - Black Circle